Rencontres, Voyage

Sofia Pia Belenky : voyage en Côte Turquoise

Chez étolie, nos passions c’est le design et la Turquie. Forcément, quand on a vu que la designeuse italienne Sofia Pia Belenky avait passé ses vacances sur la Riviera turque, aussi appellée Côte Turquoise, on a tout de suite voulu savoir ce qui l’avait inspirée là-bas.

Interview et traduction : Asli Emek
Crédit photos : Sofia Pia Belenky

Sofia Pia Belenky
  • Salut Sofia et merci d’avoir accepté cette interview pour étolie ! Pourrais-tu résumer ton parcours dans le domaine du design et de l’architecture ?

J’ai d’abord étudié la sculpture et le cinéma, puis l’architecture dans des écoles telles que l’Architectural Association et le Strelka Institute, qui encourageaient une pratique fondée sur la recherche et l’expérimentation.

Plutôt que de concevoir des bâtiments et leur forme, j’ai toujours été plus intéressée par la conception d’événements, de chaînes d’approvisionnement, de politiques les externalités et l’habitation au sein de l’architecture.

  • Peux-tu nous parler de tes projets actuels : Space Caviar et The Possibility of an Island ?

Space Caviar est un studio de recherche en design basé principalement à Milan, en Italie. Notre travail fait appel à la conception d’événements et d’expositions, à l’écriture, au cinéma et à la construction comme formes d’un mode étendu de pratique architecturale.

Possibility of an Island est une école que j’ai créée avec des amis pendant la première vague de la pandémie. Située dans la campagne du Chianti, elle rassemble des pratiques collectives pour produire des architectures temporaires, des outils, des pratiques et des rituels qui construisent un modèle d’éducation alternatif.

Vous pouvez en savoir plus sur Space Caviar sur leur site et @possibility_of_an_island, @sofiapia3 sur Instagram.

© Possibility of an Island

© Space Caviar – Vue d’installation au Vitra Design Museum, 2020
  • Tu es allée en Turquie cet été. Quel était le but de ton voyage et où es-tu allée ?

Des vacances bien méritées avec mon fiancé, pour débrancher, lire, s’allonger nus au soleil et bien manger. Nous avons commencé le voyage à Yalikavak (Bodrum), puis nous avons fait plusieurs petites excursions dans le cadre du voyage, à Ephèse, Aphrodisias et Pamukkale.

  • Tu as pris des photos argentiques (que nous avons adorées !). Qu’est-ce qui t’attire dans cette technique ?

J’aime photographier avec la pellicule la physicalité des tirages fonctionne comme une capsule temporelle le délai d’impression et la surprise qu’il réserve. Je me surprends à retourner à mes collections de tirages alors que les photos de l’iPhone restent dans le cloud. De plus, les couleurs et la lumière capturées sont le miroir le plus proche de la réalité que j’ai trouvé.

  • Nous avons également vu sur Instagram que vous êtes allés chez Frank et Berna, une maison de village typique à Bodrum. Pourquoi avez-vous choisi cet endroit ? Qu’est-ce qui vous a plu là-bas ?

Une amie nous a suggéré ce cottage, elle y avait séjourné un été précédent. La maison était si merveilleuse que nous passions des journées entières à cuisiner, à faire trempette dans la petite piscine, à jouer aux cartes et à nous allonger sur le mobilier extérieur intégré au patio. J’ai été très inspirée par la maison, elle avait une très bonne énergie, pleine d’amour, des couchers de soleil d’un orange profond ; c’est le genre d’espace qui ne peut vraiment pas être « conçu », il est, tout simplement, sans effort.

  • Avez-vous séjourné dans d’autres endroits que vous avez particulièrement appréciés ?

Prendre un bateau pour aller dans des criques cachées à l’extérieur de Bodrum, faire une randonnée autour de la réserve naturelle de Yalikavak, le restaurant Bagarasi, le paysage extraterrestre du lac Salda.

  • As-tu trouvé de l’inspiration pour ton travail de designeuse ? Des matériaux, des motifs, des objets, des paysages, etc.

Les textures de Pamukkale : la façon dont l’eau marque et forme le paysage. Je reviens sans cesse à ces images et à ces détails. Les photos ont également une façon astucieuse de recadrer les foules et les séances photos des influenceurs et leurs coulisses.

  • Quelle a été la découverte la plus surprenante au cours du voyage ? Pourquoi était-elle spéciale ?

Le petit-déjeuner « mezze » turc ! Tant de petites assiettes délicieuses, elles ressemblent à des cadeaux.

  • Peux-tu nous parler de quelques-unes des trouvailles préférées avec lesquelles tu es revenue de Turquie ?

Des sacs de fruits secs du marché, un magnifique guide touristique d’Ephèse en italien des années 60, décoloré par le soleil, et une robe en lin à carreaux d’un marché aux tissus.

  • Envisages-tu de retourner en Turquie ? Si oui, quel serait ton prochain arrêt ?

Oui ! J’aimerais faire un voyage pour visiter tous les bains antiques et les hammams.